Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /home/inpactpc/public_html/plugins/system/metagenerator/metagenerator.php on line 171

Etudier les clés de réussite et les impacts territoriaux des magasins de producteurs

Le 31 mars dernier, le séminaire de lancement du projet MAGPRO, coordonné par l’Association de formation et d’information pour le développement d’initiatives rurales (AFIP), a réuni plus de 70 personnes à Saint-Herblain, en Loire-Atlantique. Leur objectif ? Préciser les attentes des producteurs et le cadre de ce projet d’une durée de trois ans, qui doit apporter de nouveaux outils et repères afin de faciliter le développement des magasins de producteurs et d’assurer leur pérennité.


logo afipEn France, environ 67 000 paysans commercialisent tout ou partie de leur production en circuit court et près de 10% d’entre eux ont fait le choix de créer des magasins de producteurs ou de s’y impliquer. Une démarche en plein développement depuis une dizaine d’années pour différentes raisons : renforcer les liens entre producteurs et mutualiser les ressources, dégager des revenus supplémentaires, répondre aux besoins liés à une alimentation durable. Mais les conditions du succès de ce mode de commercialisation et son impact sur les exploitations et les territoires restent à préciser.

Définir le concept de magasin de producteurs

Les participants se sont accordés pour adopter une définition commune de l’entité “ magasin de producteur ” qui sera l’objet d’étude du projet MAGPRO : un lieu physique ouvert régulièrement dans lequel les producteurs assurent des permanences, qui peut pratiquer l’achat-revente et qui est géré collectivement. C’est-à-dire des magasins dont le capital appartient majoritairement à des agriculteurs et où les décisions relatives à la gestion sont prises par un groupe réunissant au moins deux producteurs.

Une première étape pour créer un cadre d’analyse des données qui seront recueillies au cours du projet. D’autres formes de circuits courts, comme les marchés paysans, les magasins gérés par des lycées agricoles et ceux où la vente est effectuée uniquement par des salariés, seront toutefois intégrées dans le champ de l’étude, notamment pour mieux comprendre les trajectoires des collectifs d’agriculteurs.


En document à télécharger retrouver la présentation globale du projet MAG PRO

Inscrivez-vous pour être tenu au courant de l'actualité du Réseau

captcha 

AVEC LE CONCOURS FINANCIER DE:

logo_NA-horizontal_Coul.png

Logo_UE.png   FEADER-en_PCh.png

1PFTP Logo Clear      images