"S’installer, et après ? Réflexions paysannes pour durer "

Neuf structures nationales de développement agricole et rural regroupées au sein du collectif InPACT (Initiatives Pour une Agriculture Citoyenne et Territoriale), appuyées par le sociologue Jacques Abadie, ont fait le choix de conduire une étude sur les facteurs de pérennisation des installations agricoles.

Les années qui suivent l’installation sont généralement cruciales car les projections des nouveaux installés en termes de viabilité et vivabilité ne sont pas toujours atteintes. Si les conditions d’installation portent en
elles des éléments qui favorisent ou non la pérennité des fermes, l’accompagnement joue également un rôle. Il participe à la professionnalisation des nouveaux installés, en matière de compétences, de regard porté sur l’évolution du projet et de mise en réseau.

Une étude sur les années cruciales

Il s’agissait d’analyser, sur la base de l’expérience de paysan-ne-s installé-e-s depuis au moins 3 ans, les conditions qui permettent aux installations de durer dans le temps. L’objectif était d’appréhender l’impact des conditions dans lesquelles les paysans se sont installés sur leur système actuel, les évolutions entre le projet initial et la situation présente ainsi que les difficultés ou marges de manoeuvre actuelles, mais également  d’interroger le rôle de l’accompagnement pré- et postinstallation. L’ensemble de ces éléments a pour objectif de participer à l’évolution des pratiques d’accompagnement des organismes de développement agricole  mais également de faire remonter des observations de terrain pour la construction des politiques publiques.

 PERENNISATION-vf-bd-1.jpg

Inscrivez-vous pour être tenu au courant de l'actualité du Réseau

captcha 

AVEC LE CONCOURS FINANCIER DE:

logo_NA-horizontal_Coul.png

Logo_UE.png   FEADER-en_PCh.png

1PFTP Logo Clear      images