contentmap_module

Une croissance de plus de 20% des conversions bio en ex Poitou-Charentes

Bilan 2016 du Pôle conversion bio


En effet, l’année a été dynamique du point de vue des conversions. Un solde de 229 nouveaux producteurs bio sont engagés et notifiés à l’Agence bio sur les 4 départements (16, 17, 79, 86).
Les surfaces sont elles aussi en augmentation. Environ 12 000 hectares ont été comptabilisés mais toutes les surfaces ne sont pas encore connues et nous pouvons estimer que près de 18 000 ha seront passés en conversion sur la période.

LES CHIFFRES REPERES

Ce sont toujours les fermes céréalières qui comptabilisent le plus d’ha en conversion et la Vienne est le département qui comptabilise désormais la plus grande surface en bio et conversion (sur ex Poitou-Chtes et la Nouvelle-Aquitaine.)

 évolution de la bio depuis 1995

ZOOM SUR LES CONVERSIONS 2016

Ces conversions restent majoritairement des conversions en 100% bio même si cela varie selon les structures de fermes, et les territoires. La part de fermes mixtes est depuis plusieurs années autour de 25 % (en moyenne sur les 4 départements.) Avec 31% sur les conversions 2016, la part de mixité progresse légèrement. La mixité est plus grande en zone céréalière et c’est le département de la Vienne qui en comptabilise le plus.

 part de la mixité des conversions

LES PRODUCTIONS

Comme c’est le cas depuis 2014, les productions biologiques principales représentées dans les conversions de l’année sont les céréales et oléoprotéagineux. Les bovins viandes et le maraichage diversifié suivent. Les plantes aromatiques et médicinales poursuivent leur développement mais sont essentiellement rencontrées en Charente Maritime.

Les nouvelles surfaces 2016 dédiées au grandes cultures sont essentiellement situées en Vienne, conformément aux 2 années précédentes et à la typologie des exploitations.

surfaces converties en bio

LA LOCALISATION DES NOUVEAUX PRODUCTEURS BIO

Des conversions 2016 qui concernent l’ensemble du territoire.

La répartition des conversions sur les 4 départements est assez homogène (en nombre de fermes) contrairement aux années précédentes. Les grandes cultures se retrouvent majoritairement en Vienne.
Les installations en maraichage sont essentiellement situées en Charente-Maritime, en Vienne également dans une moindre mesure.
Les volailles de chair sont situées essentiellement en Deux-Sèvres (Bodin Volailles), tandis que le littoral charentais développe l’aquaculture (9 nouveaux producteurs).

carte localisation des nvx producteurs bio

Retrouvez le rapport d’activité 2016 complet du Pôle conversion bio

 

Inscrivez-vous pour être tenu au courant de l'actualité du Réseau

captcha 

AVEC LE CONCOURS FINANCIER DE:

logo_NA-horizontal_Coul.png

Logo_UE.png   FEADER-en_PCh.png

1PFTP Logo Clear      images