Le CIVAM Chatelleraudais décroche le 1er prix des trophées de l'agroécologie 2018

Les représentants du CIVAM du Châtelleraudais ont été reçus par le Ministre de l'Agriculture le 2 juillet à Paris pour recevoir le 1er prix national de la démarche collective des Trophées de l’Agroécologie, récompensant un travail inédit sur les associations de cultures.

logo chatellerauld 2013Le projet APACH, Associations de Plantes en Agro-écologie dans le Châtelleraudais, a été porté par huit agriculteurs du CIVAM qui ont mis en place trois ans d’essais sur leurs fermes entre 2015 et 2018. Différents partenaires de la recherche ont été impliqués pour évaluer les impacts sur le rendement, la fertilité du sol, la macrofaune , la dynamique des maladies et les qualités nutritives des produits. Les agriculteurs ont découvert la « recherche participative » en étant acteurs aussi bien sur la mise en place des expérimentations, mais aussi sur les prises de décision et l’explication des résultats lors des comités techniques avec les chercheurs. L’étude s’est faite du champ jusqu’à l’assiette avec des tests organoleptiques pour déterminer l’impact des associations sur la qualité et le goût des pains.

Le colloque de restitution, en janvier 2019 au Lycée Agricole de Thuré a réuni 140 personnes, un film a été réalisé et des plaquettes « pourquoi-comment associer ses cultures dans le Châtelleraudais ».
Le projet APACh a montré l'intérêt des associations de culture pour :
- stabiliser les rendements face aux aléas climatiques ;
- réduire les apports d'engrais azotés et les maladies des cultures ;
- diminuer les charges en préservant l'environnement.

Le CIVAM du Châtelleraudais remercie tous ses partenaires techniques sur ce projet : l’association Cultivons la Bio-Diversité en Poitou-Charentes, le laboratoire d’Écologie et Biologie des Interactions (EBI) - Unité Mixte de Recherche (UMR CNRS 7267) de l’Université de Poitiers, la Maison familiale et rurale (MFR) de Chauvigny, le lycée agricole Danielle Mathiron de Thuré, l'équipe mixte INRA-ITAB de « biodiversité cultivée et recherche participative » (BCRP) et partenaires financiers : l’Etat, la Fondation Liséa, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et l’enveloppe parlementaire de Mme Véronique Massonneau.

Ce travail collectif sur les associations de cultures a permis de lancer une dynamique au sein du groupe CIVAM, mais aussi sur le territoire du châtelleraudais de par l’implication de différents acteurs, et auprès des instances agricoles et environnementales. De nombreux axes ont été étudiés et ont permis aux agriculteurs de s’interroger et tester de nouvelles pratiques dans leur système de production. Le CIVAM a aujourd’hui l’ambition de créer une nouvelle dynamique sur les associations céréales-protéagineux auprès des éleveurs et également de travailler davantage sur les intérêts des colzas associés pour les céréaliers.

Lien vers le film :
http://www.agriculture-durable.org/ressources/publications-des-groupes/

Inscrivez-vous pour être tenu au courant de l'actualité du Réseau

captcha 

AVEC LE CONCOURS FINANCIER DE:

logo_NA-horizontal_Coul.png

Logo_UE.png   FEADER-en_PCh.png

      images